INDUSTRIE ALIMENTAIRE & CRISES - 5 enseignements à retenir des crises passées

Badbuzz
Nouveau scandale dans le monde des start-up : analyse de l’affaire Claire Despagne sur Twitter

Clémence Hutinet
Content Manager

@ClemenceHutinet

La French Tech connaît, depuis quelques jours, un nouveau scandale : l’affaire Claire Despagne. L’interview accordée au podcast « Liberté d’entreprendre » de la PDG de D+ for care, une marque de compléments alimentaires, suscite une vague d’indignation sur Twitter.

Visibrain, l’outil de veille des réseaux sociaux, revient sur cette polémique tournée en dérision par les internautes.

Affaire Claire Despagne : un retentissement tardif mais violent sur Twitter

Bien que l’interview de la fondatrice date du 15 avril dernier, la polémique n’explose sur les réseaux sociaux que le mardi 10 mai, soit quasiment un mois plus tard.

Malgré ce retentissement tardif, l’affaire génère finalement plus de 70 500 tweets publiés en moins de 4 jours, soit 6 fois plus que le bad buzz autour de la marque de bijoux LÕU.YETU en janvier 2021.

timeline twitter claire despagne

Les conditions de travail en start-up, un sujet polémique sur les réseaux sociaux

Les mots clés les plus utilisés sur les réseaux sociaux pour parler de l’affaire illustrent à quel point les conditions de travail dans certaines start-up peuvent susciter la polémique.

  #Esclavage, #précarité et #exploitation font ainsi partie des hashtags les plus utilisés pour commenter les propos de la PDG.

top hashtags

D+ For Care n’est d’ailleurs pas la première start-up à se faire épingler sur les réseaux sociaux. Plusieurs jeunes entreprises ont fait l’objet de véritables scandales telles que LÕU.YETU, cité ci-dessus, ou encore l’agence Dresscode par le biais du compte « Balance ta start-up ».

Bad buzz Claire Despagne : l’humour comme moyen de dénonciation sur les réseaux sociaux

La dérision est l’angle privilégié des internautes pour dénoncer les propos de la fondatrice, qui génère de nombreux mèmes.

D’ailleurs, les émojis « pleures de rire » sont les plus relayés sur Twitter pour parler de l’affaire, juste derrière le pouce vers le bas.

top emojos

Top tweets sur l’affaire Claire Despagne

Bandeau whatsup