Badbuzz
Walmart x Litecoin : retour sur l’affaire d’une Fake News qui coûte cher

Clémence Hutinet
Chargée de communication

@ClemenceHutinet

Victime d’un faux communiqué de presse, Walmart est loin d’être un cas isolé. L’affaire rappelle d’ailleurs celle de Vinci, également victime d’un communiqué mensonger en 2016, analysée par Visibrain dans son livre blanc sur les Fake News.

Cette fois-ci, Visibrain, la plateforme de veille du web et des médias sociaux, revient sur le cas Walmart qui a vu son cours de Bourse reculer, profitant à celui de la cryptomonnaie Litecoin.

Partenariat entre Walmart et Litecoin : une Fake News qui se propage à vitesse grand V

Tout a commencé lundi 13 septembre avec la publication du faux communiqué sur la plateforme de diffusion GlobeNewswire. Ce dernier annonçait qu’à partir du mois d’octobre, le géant de la grande distribution accepterait le paiement en Litecoin.

Ni une ni deux, l’information est reprise sur Twitter le même-jour à 15h30, par un compte spécialisé en cryptomonnaie, suivi par 1 million de followers. Instantanément relayé (plus de 500 partages), le message fait très vite le tour de la twittosphère.

first tweet walmart

La presse s’empare de l’affaire Walmart x Litecoin avant de démentir l’information

Avant que Walmart n’ait le temps de réagir, le communiqué est largement repris par les médias. Mais rapidement, ces derniers démentent l’information et modifient ou suppriment leurs titres de presse.

Revue de presse en ligne des articles les plus partagés sur Walmart

revue de presse walmart

Seulement, entre la publication du faux communiqué et le démenti, la Fake News a le temps de se propager.

Walmart x Litecoin : la Fake News double l’activité Twitter autour de l’enseigne de grande distribution

En l’espace de 24h, l’affaire génère 63 700 messages publiés sur Walmart, soit plus de deux fois plus qu’en temps normal. On remarque également qu’un pic d’activité (4 tweets par seconde) émerge après la diffusion du faux communiqué. Et plus 44 800 internautes s’expriment sur l’affaire.

chiffres et timeline twitter

L’affaire du faux communiqué Walmart fait le tour du monde

Principalement commentée aux États-Unis (30% des internautes), l’affaire Walmart est tout de même relayée et commentée partout dans le monde. En effet, après les Américains, les internautes qui s’expriment sur le faux partenariat entre Walmart et Litecoin viennent d’Angleterre, du Canada, d’Inde, du Mexique, de Turquie, du Brésil, du Japon et de France.

location users walmart

Affaire Walmart sur Twitter : seuls 7% des messages évoquent la Fake News

Autre point important, même si la majorité des messages viraux démentent l’information, seulement 7% des tweets parlent réellement de « Fake News ». Le hashtag #FakeNews apparaît d’ailleurs à la 16ème position des hashtags les plus employés, bien loin derrière #Litecoin, #Walmart ou encore #Crypto.

nuage de hashtags

Top tweets sur l’affaire du faux communiqué Walmart

Alors que Litecoin avait repris l’information sur son compte Twitter, la cryptomonnaie a finalement rétabli la vérité dans un tweet, qui s’impose comme le plus partagé :

Que retenir de l’affaire Walmart x Litecoin ?

Le cas Walmart prouve à quel point la propagation d’une fausse information peut impacter la crédibilité et la santé financière d’une entreprise. Quelques minutes ont suffi après la diffusion du communiqué pour que le cours de Bourse de Walmart recule de 1% et pour que le cours du Litecoin s’envole (+ 32%). Même si un recul d’un pourcent peut sembler dérisoire, lorsque cela touche un géant de la grande distribution comme Walmart, l’impact n’est pas négligeable.

Heureusement, la Fake News n’est pas une fatalité. Plusieurs solutions existent pour y faire face. Dans son livre blanc, en partenariat avec Heiderich, cabinet spécialisé en communication sensible, Visibrain livre 6 conseils pour permettre aux marques de comprendre le mécanisme des Fake News et pour se protéger au mieux.

Retrouvez plus de décryptages dans WHATSUP, notre newsletter mensuelle

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.