Expresso News : le service gratuit de Visibrain pour recevoir le top de l'info trié par les réseaux sociaux

S'inscrire

La « descente aux enfers » de Cyril Hanouna sur les réseaux sociaux suite à un sketch raté

23 Mai 2017
Publié dans Badbuzz

Cyril Hanouna, animateur de la célèbre émission « Touche Pas à Mon Poste » (TPMP), est une personnalité très controversée, faisant l’objet de nombreuses polémiques.

Le 18 mai 2017, lors de la diffusion de l’émission, l’animateur récidive et se retrouve cette fois-ci au cœur d’un scandale sans précédent. Lors d’un canular téléphonique, visant la communauté homosexuelle, il s’attire les foudres des téléspectateurs et internautes.

Visibrain, plateforme de veille des réseaux sociaux, a analysé les conséquences de ce scandale, qui a touché un grand nombre de personnes sur les réseaux sociaux.

L’émission TPMP est habituée aux scandales autour de son présentateur. Mais dans l’histoire des badbuzz de l’émission, celui-ci est sûrement l’un des plus graves qu’a connu Cyril Hanouna et un des plus viraux sur les réseaux sociaux. En seulement 48 heures, 173 225 tweets ont été publiés pour dénoncer le caractère homophobe du sketch, soit une moyenne de plus de 60 tweets/minute

Pour les internautes Cyril Hanouna est allé trop loin

Sur Facebook, c’est la publication de Ismaël Saidi, auteur et réalisateur, publiée le 20 mai 2017 à 12h08, qui a fait le plus fait réagir les réseaux sociaux. Dans ce texte, l’internaute explique en quoi l’attitude de Cyril Hanouna l’a touché et que pour lui il a « déconné ». Résultat : plus de 115 000 personnes ont aimé ce post et plus de 47 000 l’ont partagé sur les réseaux sociaux.

Unanimité également sur Twitter, c’est cette même publication qui a été la plus partagée. @Punaronto, repost la publication de Ismaël Saidi environ deux heures après. Plus de 17 000 partages sont générés.

Les internautes critiquent violemment l’animateur

Nous retrouvons, sur les réseaux sociaux, des termes forts tels que : « homophobie », « détresse morale », « l’émission homophobe de Cyril Hanouna » ou encore « c’est un harceleur ».

Nuage de mots Badbuzz Hanounal

Un journaliste du quotidien, Le Monde, @samuellaurent, publie même un tweet intitulé « l’économie circulaire du badbuzz en 14 étapes simples » résumant ainsi sa vision de l’émission et surtout du personnage public. Le tweet a généré plus de 3 600 partages.

Les marques sponsors de l’émission prises pour cible

Grâce à l’analyse sémantique de Visibrain nous avons identifié que l’expression « publicités » ressortait dans un bon nombre de messages, sur les réseaux sociaux. Et pour cause, les marques sponsors de l’émission ont été interpellées directement par les internautes pour savoir si elles cautionnaient ce genre d’attitude.

Liste tweets interpellation marques

Grâce à l’option filtre de Visibrain, nous avons fait un focus sur cette expression, afin d’obtenir la liste de tweets contenant le mot « publicités ». On observe que @AlbertineP a directement interpellé bon nombre de marques qui financent TPMP. Ses tweets ont ensuite été repris par d’autres internautes, comme nous pouvons le voir ci- dessous :

Liste retweets interpellation marques

Face à l’ampleur des dégâts, des annonceurs lâchent TPMP

Interpelées en direct par les internautes, les marques n’ont pas tardé à réagir. Plusieurs sponsors officiels ont décidé de ne pas être diffusés pendant l’émission de Cyril Hanouna afin de préserver leur réputation.

Les articles de presse en ligne se multiplient :

Buzzfeed.com - Bosch et Chanel ne feront plus de pub chez Hanouna après la séquence homophobe de TPMP - le 22 mai 2017 => plus de 2 900 partages

Huffingtonpost.fr - Canular homophobe sur TPMP : Chanel, Bosch, Disneyland, Décathlon renoncent à faire de la pub chez Hanouna. Easy Jet et Ly y réfléchissent - le 22 mai 2017 => plus de 1 400 partages

Lefigaro.fr - Affaire Hanouna : les annonceurs désertent « Touche pas à mon poste » - le 22 mai 2017 => plus de 880 partages

Slate.fr - Homophobie chez Hanouna : l’argent plus fort que le CSA - le 23 mai 2017 => plus de 290 partages

Ce dernier article n’est pour le moment pas le plus partagé mais il n’en reste pas moins très intéressant car il met en avant le pouvoir des internautes, qui ne se résume pas seulement à rédiger des tweets. En effet, en se mobilisant pour interpeller les annonceurs de TPMP, ils ont réussi leur coup, car certaines marques leur ont répondu en affirmant qu’elles se retiraient de l’émission. La force des twittos a créé une peur collective chez les annonceurs qui n’ont pas voulu voir leur image en pâtir.

Le 22 mai 2017 : Cyril Hanouna s’exprime et revient sur la situation

Une prise de parole, qui tourne au fiasco pour Cyril Hanouna

4 jours après le scandale, Cyril Hanouna décide de s’expliquer face caméra devant la France entière. Alors que cette opportunité aurait pu lui permettre de sauver son image et celle de l’émission, Hanouna déçoit à nouveau ses téléspectateurs, qui partagent leur colère sur le web.

Suite à la réaction de l’animateur au questionnement de Matthieu Delormeau, sur le suicide chez les jeunes homosexuels, les internautes sont choqués.

C’est le message posté par @davidperrotin, journaliste politique et société chez Buzz Feed, qui a généré le plus de RT, plus de 5 000 :

Bilan du scandale Hanouna sur les réseaux sociaux

475 500 : c’est le nombre de messages publiés sur les réseaux sociaux au sujet de la crise depuis le 18 mai jusqu’à aujourd’hui 16h. Même si certains ont montré leur soutien à l’animateur, dans l’ensemble ce sont des messages de mécontentements qui ressortent le plus sur les réseaux sociaux.

D’où le bilan actuel : plus de 20 000 plaintes déposées au CSA (record historique de plaintes pour l’émission, selon Francetvinfo.fr) et une potentielle peine de 2 ans de prison pour violation de vie privée.

Pour le moment nous ne pouvons dire comment la crise évoluera. La seule certitude est que ce scandale aura énormément touché la réputation de Cyril Hanouna et que les internautes sont loin d’oublier l’erreur de l’animateur.

Plus de données sur le scandale Hanouna sur les réseaux sociaux ?

Contactez-nous !

Ce champ n'est pas valide

Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Publié dans Badbuzz