#MyHarveyWeinstein, #BalanceTonPorc, #MeToo : la montée en puissance d’un mouvement inédit initié par 3 hashtags

Maïlys Mas-Garrido
Chargée de communication

@M_Masga

Octobre 2017 : « agressions sexuelles » et « harcèlement » sont au cœur des conversations sur les réseaux sociaux, la presse et même à la télévision. Les récents événements autour de l’affaire Weinstein, ont eu une très forte résonnance à l’ampleur internationale. Dans la vie courante comme sur les réseaux sociaux, journalistes, victimes, féministes et opposants au mouvement se sont exprimés sur ce sujet. A l’origine de ce phénomène, 3 hashtags qui ont vu le jour sur Twitter, #MyHarveyWeinstein, #BalanceTonPorc et #MeToo ont permis une mobilisation record !

Visibrain, plateforme de veille des réseaux sociaux, décrypte ce phénomène qui a brisé les barrières du digital en seulement quelques jours.

#MyHarveyWeinstein : le hashtag initiateur du mouvement

“#MyHarveyWeinstein” voit le jour le 5 octobre 2017. C’est à la suite d’un article publié sur le site internet du New York Times, qui lève le voile sur les agissements et propositions indécentes du réalisateur, que l’avocate anglo-saxonne Sophia Cannon, lance #MyHarveyWeinstein. Sur un thread de 10 tweets elle raconte sa « Harvey Weinstein experience ».

Mais le hashtag peine à percer sur les réseaux sociaux. En 3 jours, il ne sera utilisé que 198 fois.

Evolution de l'utilisation du hashtag par les internautes

#BalanceTonPorc : le hashtag qui propulse le mouvement vers d’autres sphères

Décryptage de la « bombe » #BalanceTonPorc sur les réseaux sociaux

A l’origine de ce hashtag, version française de #MyHarveyWeinstein, nous retrouvons Sandra Muller journaliste pour la Lettre de l’audiovisuel basée à New-York. C’est elle qui, le 13 octobre 2017 à 14h06, initie le phénomène #BalanceTonPorc sur Twitter.

Au départ son 1er tweet (14h06) a pour but d’encourager les femmes ayant subi toute agression ou harcèlement sexuel à s’exprimer. Mais le hashtag peine à se lancer sur les réseaux sociaux. Sandra Muller va alors raconter sa propre « Harvey Weinstein experience » en utilisant le hashtag #BalanceTonPorc (18h13).

Lancement #BalanceTonPorc

Ce n’est finalement que le lendemain, à 17h58, que #BalanceTonPorc devient viral grâce au tweet de la journaliste de France Inter, Giulia Foïs qui raconte à son tour sa propre expérience :

La presse s’empare du mouvement #BalanceTonPorc : le phénomène prend une toute autre ampleur

Par la suite nous allons faire face à un engouement inédit autour de ce hashtag. En effet, en seulement 3 jours, alors que son homonyme anglophone peine à atteindre les 200 mentions, #BalanceTonPorc atteint des volumes 1 000 fois plus élevés avec plus 200 000 mentions sur les réseaux sociaux. La croissance exponentielle du hashtag fait écho dans la sphère journalistique. Presse, radios, émissions et journaux télévisés s’emparent du phénomène. Au total, en seulement 3 jours et uniquement sur la presse en ligne on compte plus de 900 articles publiés !

Evolution du hashtag #BlanceTonPorc sur les réseaux sociaux

#BalanceTonPorc : état des lieux à J+7

Aujourd’hui cela fait une semaine que #BalanceTonPorc a été lancé. Une durée de vie record pour un hashtag. En effet, lorsqu’un hashtag buzze sur les réseaux sociaux, le buzz autour de ce hashtag est en général assez éphémère.
Mais #BalanceTonPorc continue de faire parler de lui. Depuis lundi 16 octobre l’utilisation du hashtag a doublé pour atteindre les 413 941 mentions.

Etat des lieux à J+7 du lancement de #BlanceTonPorc sur les réseaux sociaux

#MeToo : le mouvement s’intensifie à l’international

Grâce à « #MeToo », le monde entier se réveille : plus de 1,7M de mentions pour soutenir les victimes d’agression ou de harcèlement sexuel

Sur le même principe que #BalanceTonPorc, un nouvel hashtag est lancé le 15 octobre, soit 2 jours après #BalanceTonPorc, par l’actrice Alyssa Milano.

Ce hashtag va propulser le mouvement encore plus loin. En effet, en seulement 5 jours il a été repris plus de 1,7M de fois.

Volume de messages publiés contenant #MeToo sur les réseaux sociaux

Et c’est le mercredi 17 octobre à 13h43, soit un jour et demi après le lancement du hashtag, que #MeToo dépasse les 1M de mentions sur les réseaux sociaux.

#MeToo dépasse les 1M de mentions

#MeToo : l’appel au rassemblement

“#MeToo” va encore plus loin, en se propulsant hors des sphères digitales et médiatiques. C’est la journaliste freelance, Carol Galand qui en publiant un billet, repris en tribune par le Huffingtonpost, va lancer le mouvement « Metoo dans la vraie vie ». Elle va ainsi créer un événement appelant au rassemblement le 29 octobre 2017, à Paris.

D’autres rassemblements vont ainsi voir le jour, à Rennes, à Montpellier, à Lyon et même en Guadeloupe.

Plus d’infos sur le buzz autour de #MyHarveyWeinstein, #BalanceTonPorc et #MeToo ?

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.