GESTION DE CRISE - Votre template de note de veille personnalisable

Badbuzz
Uber Files : Macron dans la tourmente sur Twitter

Clémence Hutinet
Content Manager

@ClemenceHutinet

« Lobbying agressif », « stratégie du chaos », « contournements d’obligations légales »… L’enquête conduite par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), qui dénonce les pratiques d’Uber visant l’expansion du groupe entre 2013 et 2017, fait la Une depuis dimanche 10 juillet.

Au-delà du géant du VTC, sur Twitter, le bad buzz encercle avant tout Emmanuel Macron. Analyse de l’affaire avec les données Visibrain.

Uber files : l’activité Twitter autour de la société américaine grimpe en flèche

timeline

Le tollé provoqué par l’enquête du ICIJ sur Uber se traduit par plus de 1 million de tweets publiés sur la société en seulement 3 jours. À titre de comparaison, c’est 6 fois plus que l’activité habituelle autour de la marque sur une même période de temps.

Parmi cette vague de messages, 65% sont en français. Ainsi, bien que l’affaire soit commentée partout dans le monde, c’est en France qu’elle retentit le plus :

carte

Il faut dire qu’Emmanuel Macron est la personnalité dont on parle le plus dans cette affaire : près d’un tweet sur deux le mentionne, ou plutôt, le prend à parti.

bandeau note de veille

Scandale Uber : Emmanuel Macron s’attire les foudres des internautes sur Twitter

nuage mots clés

Comme l’illustre le nuage de mots ci-dessus, Emmanuel Macron s’impose largement dans le champ des expressions et hashtags les plus partagés sur l’affaire des Uber files : « Macron » (107 759 tweets), « Emmanuel Macron » (52 498 tweets), « Ministre de l’économie » (48 124 tweets), #MacronDestitution (11 000 tweets) et #UberMacron (6 400 tweets).

En cause : ses « liens privilégiés » avec Uber lorsqu’il était ministre de l’Économie. Le Monde conclut même à l’existence d’un « deal secret » passé entre le géant du VTC et l’actuel président de la République. Avec 35 777 retweets, il s’agit d’ailleurs de l’article de presse le plus relayé sur Twitter sur l’affaire :

revue de presse

Uber files : les opposants au gouvernement s’emparent de l’affaire sur Twitter

top politiques

Bien entendu, l’association d’Emmanuel Macron dans le dossier des Uber files fait réagir la classe politique française, à commencer par Florian Philippot qui génère plus de 6 100 retweets.

Ensuite, ce sont majoritairement des membres de La France Insoumise qui se mobilisent sur le sujet (Christophe Bex, Mathilde Panot, Clémence Guetté, François Ruffin, etc.).

Cartographie des communautés d’influence liées à la polémique des Uber files

Cette cartographie est une représentation visuelle des comptes Twitter prenant la parole sur les Uber files. Elle permet de mettre en relief les différentes communautés (groupement de comptes qui échangent entre eux et partagent un même type d’information) et de détecter les noeuds d’influence. Plus la taille des noms de ces comptes est grande, plus l’activité qu’ils ont généré est importante. D’autre part, plus ils sont proches les uns des autres, plus nous pouvons considérer qu’ils ont échangé ensemble sur le sujet.

cartographie

Même constat avec la cartographie : la présence de la communuaté LFI dans la zone bleue est frappante, tout comme celle de Florian Philippot dans la zone orange. Côté médias, on distingue notamment les journalistes du Monde, largement mobilisés sur l’affaire.

Top tweets de personnalités politiques sur les Uber files :

top tweets politiques

Tweets les plus relayés sur l’affaire des Uber files

Bandeau whatsup