Tendances
#JeSuisVictime : le nouveau hashtag qui dénonce les agressions sexuelles secoue Twitter

Clémence Hutinet
Chargée de communication

@ClemenceHutinet

Quelques heures après la cérémonie des Césars et la naissance du #Cesardelahonte sur Twitter, les femmes sortent du silence et racontent les agressions sexuelles qu’elles ont subies lorsqu’elles étaient, ou non, mineures via un nouveau hashtag : #JeSuisVictime.

En l’espace de 3 jours, il explose littéralement sur les réseaux sociaux :

  • 146 805 messages avec le hashtag « Je suis victime » sont publiés sur les réseaux sociaux
  • Plus de 61 000 internautes se mobilisent autour de ce sujet
  • Parmi ces internautes, 21 918 racontent une agression
  • 1 objectif commun : dénoncer les comportements abusifs et/ou pédophiles de certains agresseurs et la « société qui banalise trop souvent ce type d’affaire »

L’histoire d’un hashtag propulsé suite à la cérémonie des Césars

Le soir du 28 février, durant la cérémonie, Roman Polanski est récompensé par le César du meilleur réalisateur pour son film « J’accuse ». La Twittosphère s’indigne alors et se mobilise autour du #Cesardelahonte. Dès le lendemain matin, #JeSuisVictime explose à son tour suite au premier tweet d’une internaute :

#JeSuisVictime sera rejoint 4 jours plus tard par #JaiPasDitOui, qui relance la question du consentement, comme en témoigne le nuage de hashtags ci-dessous :

Nuage de hashtags jesuisvictime

#JeSuisVictime et #Jaipasditoui : des hashtags qui rappellent #Metoo et #Balancetonporc

Comment aborder le sujet du harcèlement sexuel sans penser à #Metoo ou à #Balancetonporc ? Fin 2017, ces hashatgs ont bousculé notre société grâce aux réseaux sociaux en donnant la parole aux femmes victimes de violences sexuelles.

Pour rappel, en seulement 3 jours, #Balancetonporc c’était :

  • 159 278 messages publiés sur les réseaux sociaux
  • Près de 59 000 utilisateurs mobilisés autour du hashtag
  • Environ 16 000 internautes ayant témoigné sur leur agression ou leur harcèlement sexuel

Ces chiffres sont semblables, même si plus d’internautes s’expriment autour de #JeSuisVictime que sur #Balancetonporc à l’époque.

Témoignages les plus partagés avec #JeSuisVictime :

#JeSuisVictime : des hommes témoignent aussi même s’ils restent peu nombreux

Homme versus Femme

Contrairement aux idées reçues, certains hommes s’expriment autour du hashtag « Je suis victime » (33%) et certains d’entre eux vont même jusqu’à raconter leur histoire :

Plus d'infos sur le buzz autour de #JeSuisVictime ?

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.