Expresso News : le service gratuit de Visibrain pour recevoir le top de l'info trié par les réseaux sociaux

S'inscrire

#Municipales2014 : le 1er tour, 190 000 tweets

25 Mars 2014
Publié dans Tendances

Dimanche 23 mars, les quelques 36 682 communes françaises ouvraient leurs urnes aux électeurs pour le renouvellement des conseillers municipaux et communautaires.

Pourtant l’enjeu dépasse le scrutin. Les urnes parlent et évaluent la politique en cours. Qu’ont voulu dire les électeurs lors de ce premier tour ? Sur Twitter, candidats, élus, électeurs et abstentionnistes ont aussi parlé. En témoigne la timeline de Visibrain, qui atteint son pic à 20h tapantes, heure officielle où sont révélés les résultats.

Volume de tweets sur le 1er tour des élections municipales

Que dévoilent les commentaires des utilisateurs ? Quels enseignements peut-on en tirer ?

Visibrain s’est attaché à répondre à ces questions. Pour ce faire, nous avons suivi l’expression « Municipales 2014 ». Pour les besoins de l’étude nous nous concentrons sur la période chaude du 23 mars 7h au 24 mars 7h.

Triptyque confirmé

Depuis dimanche trois résultats majeurs semblent se dessiner. Pour vérifier, nous filtrons sur chacun des trois partis concernés et nous juxtaposons les expressions les plus utilisées lorsqu’on parle d’eux. Nous obtenons :

1) Une UMP « en tête » :

La droite et l’UMP sont directement associées aux termes « tête » et « largement ». Les premières alliances commencent aussi à émerger. Ainsi en filtrant sur « UMP » et dérivées nous obtenons une forte proportion d’UDI ou Modem au travers des termes « umpudi » ou « umpudimodem ».

Expression sur UMP et droite au 1er tour des municipales sur twitter

2) Le « recul » du PS :

Le PS lui est associé à deux sortes de vocables : l’échec ou la supposition. Ainsi, les internautes qualifient les résultats de « très sévères », d’un « recul » voire exhortent à l’exclusion via l’expression « dehors les socialistes ». D’ailleurs le hashtag #dehorslessocialistes s’impose en quatrième position du top hashtag général des Municipales.

Pour la suite des événements, les twittos s’expriment avec prudence : « potentielles », « en position ».

Expression sur Twitter qui concernent le PS au 1er tour des élections municipales

Ce recul est, entre autres, associé à la montée du FN.

3) Une « poussée du FN :

Le Front National est dans tous les 140 caractères. Le Front National est mentionné dans plus de 25 400 tweets, soit un millier de plus que la somme des tweets mentionnant le PS et l’UMP. Le parti d’extrême droite est aussi leader du top hashtag général des Municipales.

Les utilisateurs constatent à l’unisson sa « poussée », sa « montée », ses résultats « historiques » qui en font le « gagnant » de ce premier tour d’élections.

Expression sur le FN dans les tweets du 1er tour des municipales

L’abstention, l’autre combat perdu du gouvernement

En deux clins d’œil sur la timeline de Visibrain, nous pouvons tirer quelques conclusions. En haut, la timeline filtrée sur #ouijevote. Ce hashtag est l’œuvre du Ministère de l’intérieur et du Premier Ministre qui ont lancé en amont du 23 mars une campagne d’information à l’adresse des électeurs. L’objectif était entre autre de limiter l’abstention.

Ainsi nous notons sur le premier graphique le coup d’accélérateur appuyé sur #ouijevote entre 8h et midi ce dimanche 23 mars.

Pourtant à peine nous jetons un regard à la deuxième timeline (en-dessous), filtrée sur « abstention » et nous comprenons que l’initiative du gouvernement n’a pas incité les français à se rendre aux urnes.

Dès 20h les premiers chiffres sont connus. L’abstention flirte avec les 38,5%.

Volume de tweets sur l'opération oui je vote

Volume de tweets contenant abstention au 1er tour des municipales

Paris, Marseille et Hénin Beaumont

Au palmarès des villes les plus mentionnées sur Twitter, c’est « Paris et le désert français ». La capitale a été mentionnée dans 14 077 tweets contre 4 832 pour la deuxième plus grande ville française, Marseille.

Tweets en volume contenant paris dans les tweets sur le 1er tour des municipales

Ce n’est non pas Lyon mais Hénin Beaumont, petite ville ouvrière de 27 000 habitants dans le Pas-de-Calais, qui figure en troisième position avec 3 737 mentions. La nouvelle de l’élection de Steeve Briois, candidat Frontiste, au premier tour a largement terrassé la mise en ballotage de Gérard Collomb à Lyon.

Volume de tweets contenant le nom hénin beaumont au 1er tour des municipales

Deux contradictions épinglées Les twittos n’ont rien laissé passer. Une des fonctionnalités de Visibrain permet de hiérarchiser les liens contenus dans les tweets dans l’ordre décroissant de leurs partages.

Ainsi, immédiatement après l’article de suivi live du scrutin publié sur le Huffingtonpost.fr les utilisateurs ont massivement retweeté l’article de Slate.fr « Balkany, Andréoni… Les Français rejettent les affaires mais votent pour des élus en délicatesse avec la justice » et l’article du Point.fr « François Hollande : un Falcon pour aller voter ? Normal… »

Liens les plus partagés sur twitter pendant le 1er tour de l'élection municipale

Un squelette sorti du placard de Jean-Marc Ayrault

Afin d’obtenir un point de vue différent nous avons utilisé notre panel politique qui regroupent les principaux acteurs de la vie politique française. En analysant ce qu’il s’est dit le dimanche 23 et lundi 24 mars, nous avons déterré un cadavre.

D’abord nous avons consulté le classement des tweets les plus retweetés, voici ce que nous obtenons :

Tweets des politiques pendant le 1er tour des municipales

Nous remarquons en troisième position le retweet de @PascalBories d’une phrase de @jeanmarcayrault. Afin d’éclaircir ce mystère nous filtrons sur ce tweet, nous consultons l’onglet users de Visibrain puis nous choisissons l’option de tri par date afin de voir qui a tweeté en premier.

Les politiques par utilisateurs et date

Ainsi nous avons la certitude que @PascalBories est le premier à avoir fait ressurgir du passé ce tweet de Jean Marc Ayrault :

Ce tweet date en réalité du 21 mars 2010, lorsque la gauche avait obtenu de très bons résultats aux élections régionales. L’actuel Premier Ministre condamnait à l’époque la politique du gouvernement de François Fillon.

Les situations se sont aujourd’hui inversées et nous pouvons constater grâce à Visibrain que les internautes ont la mémoire longue…


Pour conclure, les français ont twitté comme ils ont voté ou l’inverse. Disons que les tendances établies par ce premier tour d’élections municipales sont corroborées sur Twitter : l’UMP requinquée, le PS renié, le FN encouragé, l’abstention glorifiée. Pourtant les twittos ont été intransigeant, en épinglant par exemple un Président de la République « normal » qui va voter en Falcon et des Français qui votent pour des élus en mal avec la justice. Rien n’est passé au travers des mailles du filet, pas même 140 caractères publiés par Jean-Marc Ayrault, quatre ans plus tôt…


Intéressé par cette étude ?

Découvrez de nouvelles études exclusives en laissant votre adresse email :

Ce champ n'est pas valide

Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Publié dans Tendances