Tendances
Bilan de la campagne des Municipales sur les réseaux sociaux

Maïlys Mas-Garrido
Responsable communication

@M_Masga

La campagne des Municipales vient de s’achever et laisse derrière elle un engouement inédit. Les réseaux sociaux ont tenu une place importante dans cette campagne.

Visibrain, en tant que plateforme de veille des médias sociaux, se propose de revenir sur les moments forts de ces élections.

8,7 millions de posts publiés sur les réseaux sociaux

Il est certes difficile de comparer les municipales de 2020 à celles de 2014. En effet, il y a six ans, l’usage des réseaux sociaux était nettement moins développé. Pour autant, ces Municipales sont bel et bien inédites et ont marqué l’histoire.

Près de 9 millions de posts ont été publiés sur Twitter et Facebook, du 1er janvier au 29 juin 2020. Plusieurs temps forts ont marqué la campagne, qui, rappelons-le, a vu son second tour être décalé de plusieurs mois à cause de la crise sanitaire.

En tout, 117 522 articles de presse en ligne et plus de 12 000 vidéos ont été publiés au sujet des Municipales, sur les réseaux sociaux.

Les 3 temps forts de la campagne sur les réseaux sociaux

Timeline posts municipales réseaux sociaux

Trois moments phares de la campagne ont particulièrement explosé sur le web, il s’agit :

  • Du 14 février 2020, jour où le “badbuzz Benjamin Griveaux” éclate. 310 000 tweets ont été publiés dans la journée. En revanche, sur Facebook le sujet a moins buzzé, puisque seulement et 3 300 posts ont été publiés.

  • Du 15 mars 2020 pour le 1er tour des élections. Sur Twitter, l’engouement fût moindre, comparé au badbuzz Griveaux, avec -32% de messages. Mais sur Facebook, le 1er tour a nettement plus intéressé que l’histoire des vidéos compromettantes de Griveaux, avec 14 803 posts publiés, soit 4,5 fois plus.

  • Du 28 juin 2020 pour l’ultime dépouillement : 185 000 tweets et 9 300 posts Facebook ont été publiés.

On observe un intérêt décroissant pour ces Municipales, au fur et à mesure de la campagne. L’analyse des conversations à ce sujet, confirme la tendance !

Covid-19, #GriveauxGate et écologie ont rythmé les conversations sur les réseaux sociaux

Timeline posts municipales réseaux sociaux

De janvier à juin, le Covid-19 s’est naturellement fait une place dans les conversations liées aux Municipales. Le maintien du 1er tour, malgré les conditions sanitaires et la gestion des stocks de masques ont particulièrement inquiété et cela s’est ressenti sur les réseaux sociaux. Mi-mars, le Covid-19 représentait même 80% des tweets publiés sur les Municipales.

Le scandale du #GriveauxGate a également fait parler, même si le buzz aura eu moins d’impact dans le temps que la crise sanitaire. En tout, le badbuzz Griveaux aura généré près de 800 000 posts sur les réseaux.

En somme, les élections se sont rapidement éclipsées au profit de l’actualité et autres scandales. Cependant, un sujet de fond a persisté durant toute la campagne, il s’agit de l’écologie ! Cela s’est traduit hier dans les urnes, puisque le parti EELV (Europe Ecologie Les Verts) a réussi à s’imposer et à remporter plusieurs villes telles que Lyon, où Grégory Doucet est arrivé en tête. Sur la Toile, on compte pas moins de 605 005 publications à ce sujet.

Autre tendance, celle de boycotter les bureaux de votes. Sur les réseaux sociaux, l’abstention s’est ressentie. Nous avons vu émerger, de manière significative, des hashtags tels que #jeniraipasvoter ou #boycottmunicipales, avec en tout plus de 115 000 posts.

Top des posts les plus populaires sur les Municipales

Tweets les plus partagés de la campagne des Municipales

Timeline posts municipales réseaux sociaux Suite du top tweets sur les Municipales

Sélection de posts Facebook qui ont sucité le plus de réactions sur les Municipales

Ce décryptage vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre Newsletter pour découvrir l'actualité vue par les réseaux sociaux !

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.