Expertise
Les différents types de Fake News

Bénédicte Matran
Directrice Communication

@BMatran

Une « Fake news » est une « fausse information ». Cependant, une information a plusieurs façons d’être « fausse » :

Une information peut être “erronée”

Le faux relève dans ce cas plutôt de la méprise, l’information délivrée est inexacte parce que son auteur n’a pas scrupuleusement vérifié sa source par exemple ou parce qu’émise dans un contexte de panique elle ravive les angoisses ou répond à un besoin de la population.

Par exemple, lors des attentats du Bataclan, une photo d’un tireur présumé a circulé très largement sur les réseaux sociaux. L’envie de trouver les coupables, la peur et l’ambiance générale de panique contribuent à faire gonfler ce type de « faux ».

Plus récemment, une pétition a été publiée le 9 septembre sur le site change.org pour dénoncer « les prix que Air France proposait pour rentrer de Guadeloupe pour un aller simple entre 1500 euros et 3500 euros ». Or, ces prix sont faux. C’est plutôt l’inverse Air France a communiqué publiquement sur des mesures commerciales de soutien à destination des habitants de Saint Martin souhaitant évacuer l’île. Ce qui amène à des tarifs avoisinant plutôt les 300-400 euros.

Une information peut être “imitée”

Le faux relève dans ce cas d’une tromperie. Il y a derrière une volonté de duper, de créer une fausse information dans le but de nuire à quelqu’un ou d’ajouter du crédit à une théorie.

Pour lire la suite, téléchargez le guide sur les Fake News !

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Votre téléchargement va commencer.