Tendances
#EtudiantsPasInfluenceurs : sur Twitter, les étudiants taclent la stratégie de communication du gouvernement

Clémence Hutinet
Chargée de communication

@ClemenceHutinet

Lancée mercredi 24 février, « Sans filtre », la nouvelle émission mise en place par Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, provoque de vives réactions sur Twitter de la part des étudiants. Et pour cause, ces derniers désapprouvent totalement l’idée d’être représentés par les influenceurs invités de l’émission, certes jeunes… mais très « privilégiés ».

Visibrain, la plateforme de veille du web et des réseaux sociaux, revient sur l’émergence et la montée en puissance du phénomène.

#EtudiantsPasInfluenceurs : les prémices du mouvement sur Twitter

Diffusé sur Twitch et sur YouTube mercredi 24 février, ce n’est que deux jours plus tard que le premier épisode de « Sans Filtre » donne lieu à #EtudiantsPasInfluenceurs. En effet, le hashtag apparaît sur Twitter vendredi 26 février. L’auteur de ce premier post invite directement les internautes à se réunir autour du hashtag pour témoigner leur désapprobation :

Il ne faudra pas attendre longtemps pour que le mouvement prenne de l’ampleur sur la twittosphère. Au total, #EtudiantsPasInfluenceurs cumule près de 92 900 posts publiés par 53 110 internautes. À titre de comparaison, l’émission « Sans Filtre » génère 11 365 tweets depuis sa diffusion, soit 8 fois moins que le mouvement de contestation.

chiffres cles

Le plus haut pic d’activité sur #EtudiantsPasInfluenceurs apparaît samedi 27 février à 10h où l’on enregistre 95 tweets par minute !

« Troubles anxieux », « surmenage », « détresse »… Sur Twitter, les étudiants tirent la sonnette d’alarme

L’analyse sémantique des tweets sur #EtudiantsPasInfluenceurs témoigne de la situation alarmante dans laquelle se trouvent des milliers d’étudiants depuis le début de la pandémie. Parmi l’ensemble des tweets, 64% contiennent des expressions directement liées au champ lexical de la détresse (en rouge sur le nuage d’expressions ci-dessous).

nuage expressions

Pour qualifier les influenceurs intervenus dans « Sans Filtre », nous retrouvons des expressions comme « non-étudiants », « jeunes riches », « voiture en cadeau » (en vert sur le nuage). En effet, les internautes qui prennent la parole sur #EtudiantsPasInfluenceurs estiment que le niveau de vie de ces « stars » des réseaux sociaux n’a strictement rien à voir avec le leur, les rendant ainsi incapables de comprendre leurs problématiques.

#EtudiantsPasInfluenceurs : certaines personnalités politiques profitent du mouvement pour tacler l’actuel gouvernement

Membres de la France Insoumise, d’Europe Écologie Les Verts (EELV), du Rassemblement National, de l’Union Populaire Républicaine (UPR), tous semblent s’être trouvé un objectif commun : remettre en cause la stratégie de communication du gouvernement et se ranger du côté des étudiants qui tweetent avec #EtudiantsPasInfluenceurs.

Sélection de tweets de personnalités politiques avec #EtudiantsPasInfluenceurs :

tweets de politiques

Témoignages les plus partagés sur #EtudiantsPasInfluenceurs :

Cette analyse vous a plu ? Inscrivez-vous à WHATSUP, notre newsletter mensuelle pour plus de contenus exclusifs !

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.