Badbuzz
BadBuzz dans le monde du luxe : Burberry passe d’icône de la mode à paria en quelques tweets

Maïlys Mas-Garrido
Chargée de communication

@M_Masga

Depuis quelques jours le web s’affole autour la marque de prêt-à-porter britannique. Cette-dernière est accusée d’avoir brûlé ses stocks d’invendus, à une hauteur de 38 millions de dollars. En effet, comme chaque année la maison de luxe communique dans son rapport annuel la valeur de produits invendus qu’elle a détruit. Mais cette fois-ci les stocks on augmenté de moitié ! Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres. La presse s’empare du sujet et les internautes sont scandalisés.

Visibrain, plateforme de veille des réseaux sociaux, décrypte le scandale qui touche actuellement la luxueuse marque britannique.

Scandale Burberry brûle ses stocks : le lanceur d’alerte

Le 13 juillet 2018, le site Businessoffashion.com publie un article qui dévoile le questionnement des investisseurs de la marque au célèbre imperméable. En effet, ils remettent en cause l’augmentation de destruction des stocks d’invendus.

Pratique “courante” chez les grands distributeurs et marques de luxe qui ne souhaitent pas brader leurs prix, et ainsi protéger leur propriété intellectuelle, lorsque certaines collections se vendent moins bien que d’autres.
Mais cette année pour Burberry, les stocks augmentent de 50%. De nombreuses questions sont soulevées :

  • La question du gaspillage, face aux personnes dans le besoin
  • La question écologique, car brûler tant de vêtements, accessoires et cosmétiques demandent beaucoup de moyens et surtout

Scandale Burberry brûle ses stocks : l’AFP reprend l’information. Le buzz éclate.

Le 19 juillet 2018, l’AFP relaye l’information. S’en suivront des milliers de tweets et centaines d’articles partagés, qui génèreront à leur tour des milliers de partages sur Twitter.

Badbuzz Burberry – timeline générale

Badbuzz Burberry : la presse internationale reprend le sujet

Parmi les articles les plus partagés nous retrouvons en premier celui de la BBC, qui a été retweeté plus de 1 850 fois.

Badbuzz Burberry – revue de presse internationnale

Badbuzz Burrbery : le scandale fait aussi écho dans presse française

Côté français, des médias dit “sérieux” trônent également dans le top des articles les plus partagés. En première position nous retrouvons l’article de Sud-Ouest qui a généré près de 100 retweets.

Badbuzz Burberry – revue de presse internationnale

Top 5 des tweets les plus partagés au sujet du badbuzz Burberry

Comme nous avons pu le voir, cette crise est très médiatisée. Bon nombre de journalistes se sont exprimés à ce sujet. Le top 5 des tweets les partagés est par ailleurs composés de journalistes, de reporteurs ou encore d’éditeurs.

Scandale Burberry : internautes mais aussi associations s’expriment sur le sujet

Ce genre de pratiques sont très dangereuses pour les marques. En effet les internautes ont horreur des injustices. Mais ici Burberry s’expose une double colère, celle des internautes mais aussi celle des associations. Parmi elles, Greenpeace s’est positionnée sur le sujet, générant près de 100 partages.

Scandale Burberry : l’appel au #boycott est lancé

Des expressions et hashtags forts traduisent le ressentiment des internautes envers la marque Burberry. L’appel au boycott est lancé à travers le hashtag #boycottburberry. D’autres vont jusqu’à qualifier les actions de la marque de “#disgusting(traduire “répugnantes”). Le hashtag #shameonyou intervient également afin d’appuyer le fait que les actions de la marque sont inadmissibles. Le hashtag #burberryforthehomeless (traduire “#burberrypourlessdf”) vient appuyer le fait que les internautes soient révoltés par tant de gaspillage, alors que tant de personnes sont tous les jours dans le besoin. D’autres hashtags en faveur de l’écologie et la lutte contre le gaspillage émergent comme #waste, #sustainability

Badbuzz Burberry – hashtags les plus utilisés pour qualifier la crise

Plus d'infos ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.