Nouveau : veillez Facebook avec Visibrain !


Environnement & réseaux sociaux : deux tendances identifiées comme solutions pour sauver la planète

Maïlys Mas-Garrido
Responsable communication

@M_Masga

La rentrée 2018 a marqué, de manière permanente, un tournant en matière d’environnement. Sur les réseaux sociaux, le volume de conversations autour de la crise environnementale a doublé en l’espace d’un an. Visibrain s’est ainsi penché sur le sujet afin d’identifier les rouages de ce mouvement sans précédent et de comprendre le rôle des réseaux sociaux dans cette mobilisation en faveur de l’environnement. Ce qui a donné lieu à une étude pour comprendre comment la crise environnementale a marqué le secteur des énergies sur les réseaux sociaux.

Décryptage des tendances émergentes sur le sujet grâce à une veille du secteur sur les réseaux sociaux.

Tendance 1 : améliorer l’environnement grâce à l’investissement dans l’innovation technologique

Grâce à la veille du secteur de l’environnement, de l’écologie et du développement durable, Visibrain a été capable de mettre en avant les sujets qui suscitent le plus d’intérêt en ligne. Grâce à l’analyse sémantique du secteur, la plateforme de veille a identifié plusieurs hashtags récurrents dans les conversations en ligne.

Hashtags les plus partagés sur le secteur de l’environnement sur Facebook
Nuage hashtags les plus populaires sur l'environnement

Hashtags les plus partagés sur le secteur de l’environnement sur Twitter
Nuage hashtags les plus populaires sur l'environnement
Ci-dessus nous retrouvons les deux nuages de hashtags les plus partagés sur Facebook et Twitter au sujet de l’environnement depuis la rentrée 2018. Deux tendances sont ainsi facilement identifiables. L’une d’entre elles est l’innovation technologique (en vert), qui est au cœur du sujet puisqu’en tout près de 50 000 messages en parlent. En analysant les hashtags les plus utilisés sur Facebook et sur Twitter, le hashtag #innovation revient régulièrement (5 000 messages), aux côtés de #greentech (4 000 messages). Pour les internautes la technologie apparait comme une solution majeure. Parmi les messages les plus partagés à ce sujet nous retrouvons celui-ci :

Tendance 2 : améliorer l’environnement grâce aux énergies renouvelables

Toujours grâce aux deux nuages de hashtags ci-dessus, une autre tendance sort du lot (en bleu) : les énergies. Elles vont de pair avec l’innovation technologique et font également l’objet de nombreux messages sur les réseaux sociaux, avec plus de 200 000 messages publiés depuis la rentrée 2018. Elles sont devenues « vertes » ou encore « intelligentes », d’où l’émanation sur les réseaux sociaux de nouveaux termes tels que #énergieverte (6 000 messages) ou encore #smartenergy (2 000 messages). La #transitionénergétique est elle aussi au cœur des conversations, avec plus de 11 000 messages publiés à ce sujet.

Ainsi, pour les internautes, les nouvelles énergies sont identifiées comme une solution d’avenir. Pour eux, les entreprises doivent arrêter d’investir dans les énergies fossiles et se « mettre au vert ». C’est pourquoi les fournisseurs d’énergie ont une place déterminante dans la lutte contre la crise environnementale, car ils ont le pouvoir de faire changer les modes de consommation des entreprises mais aussi ceux des particuliers, en priorisant et en communiquant mieux sur leurs offres d’énergie « verte » et moins polluantes.

Parmi les messages les plus partagés sur les énergies renouvelables et l’énergie verte nous retrouvons :

Veille de marque et veille sectorielle, le combo gagnant pour être à la page en matière d’environnement

Il est indispensable pour les marques de savoir comment les internautes et autres acteurs en ligne s’expriment sur leur secteur, afin de comprendre les réactions des consommateurs face aux problématiques liées à leur industrie. Mais aussi afin de connaître les potentielles tendances et pistes à explorer pour répondre à leurs attentes. Ainsi, les marques peuvent plus facilement agir en considération et véhiculer les bons messages pour ne pas tomber dans le greenwashing.

Grâce à un bon outil de veille il est également possible d’être alerté en temps réel dès qu’une activité soudaine, sur une marque ou une tendance, sur un secteur, apparait. Cela permet d’être le premier au courant dès que des signaux faibles apparaissent en ligne : volume de messages moyen dépassé ou nouveaux mots-clés et hashtags émergents.

Les deux tendances, identifiés grâce à la veille du secteur de l’environnement, apparaissent ici comme des solutions d’avenir, qui peuvent aider à préserver la planète. Les entreprises se doivent donc de considérer ces tendances, qui commencent à faire du bruit sur les réseaux sociaux et surtout de montrer l’exemple.

Plus d'informations sur le secteur de l'environnement et des énergies sur les réseaux sociaux ? Téléchargez notre étude.

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Votre téléchargement va commencer.