Manifestations des "gilets jaunes" : plus de 1 million de tweets publiés en 48h. Le week-end noir a buzzé sur les réseaux sociaux !

Maïlys Mas-Garrido
Chargée de communication

@M_Masga

Pour ou contre la manifestation du 17 novembre, une chose est sûre, l’écho de la hausse des prix du carburant est colossal sur Twitter. En effet, du 23 octobre au 19 novembre 2018 plus de 2,1 millions de tweets ont été publiés. Mais les choses se sont accélérées en seulement un week-end. En effet, le week-end du 17 novembre, jour du blocage national lancé par ceux que l’on appelle les “gilets jaunes”, a sucité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

En tant qu’outil de veille, Visibrain décryptage le phénomène en ligne !

Manifestation du 17 novembre sur Twitter : bilan chiffré

  • 1 099 087 tweets ont été publiés sur le week-end de la manifestation dont 720 000 sur la journée du 17 novembre

  • Hashtags les plus partagés du week-end : #giletsjaunes (876 600 tweets), #17novembre (185 226 tweets) et #macron (61 786 tweets)

  • Paris, Lyon, Lille et Bordeaux sont les 4 villes où l’on a le plus tweeté ce week-end

  • 1 tweet sur 6 interpelle Emmanuel Macron à ce sujet

  • #SansMoile17 : 22 151 tweets ont été publiés ce week-end dont 18 313 sur la journée du 17 novembre

Volume de tweets publiés sur la manifestation du 17 au 19 novembre sur Twitter

Week-end du #17novembre : sur les réseaux sociaux soutient-on vraiment le mouvement ?

Le week-end du blocage, et notamment la journée du #17novembre, semblent avoir remué sur les réseaux sociaux. Mais la mobilisation du #17novembre a-t-elle tant convaincue que cela ? À en juger par les messages publiés sur Twitter et sur Facebook durant le week-end, il semblerait que non. Pour une grande partie des internautes, bloquer un pays entier n’est peut-être pas la solution.

#17novembre sur Twitter : le blocage ne fait pas l’unanimité

#17novembre sur Facebook : les professionnels de la santé expriment leur mécontentement face à ceux qui ne les laissent pas exercer leur métier

Côté partisans du #17novembre, Emmanuel Macron est la cible

Environ un message sur six interpelle directement le Président de la République, soit 160 000 messages du 17 au 19 novembre. Ce qui est assez représentatif du ras-le-bol général qui règne depuis fin octobre. En effet, comme vu ci-dessus, depuis le 23 octobre 2,1 millions de messages ont été publiés, dont 376 811 au sujet d’Emmanuel Macron, soit un message sur six également.

Messages qui interpellent le Président sur Twitter

Messages qui interpellent le Président sur Facebook

Crédit photo (couverture) : Illustratio — K. Konrad / Sipa.

Plus d'infos ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Ce champ n'est pas valide
Merci ! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.